dimanche 1 mai 2016

Angers. Le tramway décoré à l'occasion de la Gay Pride fait polémique


Le Tram, temporairement décoré pour la Gay Pride
La mairie d’Angers a décidé de rajouter le drapeau LGBT sur tous ses bus et tramways afin de soutenir la marche de la fierté homosexuelle qui aura lieu le 21 mai prochain : "C’est une idée qui nous vient de Bruxelles" (http://bit.ly/24tuB9w) affirme Christine andzequeers, conseillère municipale. "On voulait marquer le coup, montrer notre volonté de rester proche de ses communautés qui défendent leurs droits."

Du côté des usagers, les réactions sont mitigées. "Je suis pas homophobe, j’ai moi même des amis homosexuels mais là… ». réagit Pauline Boutin, 26 ans, qui se sent un peu gênée par la nouvelle décoration des tramways. "Enfin je ne sais pas, pour moi si je prends le bus, une lesbienne pensera peut-être que je suis attirée par les femmes et elle me draguera à l’occasion. C’est un peu comme prendre un journal lors de la semaine de la Presse, les gens pensent que vous savez vraiment lire autrement que sur un téléphone portable. Cela ne met pas trop à l’aise, j’ai certes eu une expérience homo au lycée, mais bon c’est pareil, j'étais bourrée, ça passe."

« J’espère que cette décoration ne sera pas permanente »

Du côté des hommes hétéros, quelques réactions sont similaires : "Non mais j’ai rien contre les Tap…Enfin les gens pas comme nous. Mais moi un gros machin arc-en-ciel qui se pointent derrière moi, ça me fait peur. J’espère que cette décoration ne sera pas permanente".

Des gays friendly
Les associations LGPT approuvent cette démarche : "Remplacer la décoration blanche et arc-en-ciel par le drapeau LGBT est un premier pas. Mais cela ne suffit pas à lutter contre l’homophobie, il faut un dialogue pour sortir des clichés." commente Julien, membre de l’association. Christine andzequeers affirme justement ne pas vouloir s’arrêter là : « On prévoit justement une rediffusion complète des bisounours sur Gulli Angers, afin d’initier les enfants à la différence. Enfin, on commandera des projections du drapeau LGBT dans le ciel les jours de soleil qui alternent avec la pluie. Non, à Angers, on ne pourra pas dire qu’on ne fait rien pour amener le dialogue…Du moment que ce n'est pas avec nous qu'ils parlent "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.