jeudi 12 mai 2016

6 mois après, certaines victimes du Bataclan attendent toujours le remboursement de leur consigne

"Non mais nous le sort d'Abdeslam c'est pas notre vrai souci, pas forcément envie d’y penser ou de se lancer dans un énième débat sur la peine de mort. Nous ce qu’on veut c’est oublier et pour ça, bah la consigne elle doit être remboursée". Tels sont les mots de Karen, présidente de l’association La consigne du renouveau. Une association de victimes qui souhaitent oublier le Bataclan et les récupérations politiques faites sur ce drame...tout en se faisant indemniser à juste titre leur consigne :"On nous parle de l’horreur de cette soirée depuis 6 mois, certains nous demandent si on a vu des morts. Ils comprennent pas que le plus traumatisants dans cet événement parfois c’est leurs questions…ET CETTE PUTAIN DE CONSIGNE PAS REMBOURSÉE"
Une consigne récupérable politiquement
Quelques victimes s’agacent sur les réseaux sociaux : "Non mais demain vendredi 13 mai 2016, on va avoir je ne sais pas combien de #vendredi13 sur Twitter. Ce sera une journée difficile pour nous et tout le monde nous le rappellera en prétextant du soutien. Moi ce que je souhaite, c’est passer à autre chose sans totalement oublier néanmoins. La justice doit faire son propre travail et ME REMBOURSER CETTE PUTAIN DE CONSIGNE » 
  
"ME REMBOURSER CETTE PUTAIN DE CONSIGNE"
 
Juliette, blessée à la jambe pendant les évènements a carrément perdu son verre : "Merde je l’avais depuis le Hellfest de 2012, je l’embarquais à chaque concert, chaque festival..Des serveurs essayaient parfois de me l’embarquer en douce, en me mettant une petite pinte de bière avec un gobelet lambda. J’en ai crié sur plus d’un. Aujourd’hui Helly (petit surnom donné à son gobelet NDLR) croupit parmi des tas de preuves mises sous scellées. J’espère qu’il est à coté du faux passeport…"
Jordan, trésorier de l’association donne également son avis entre deux #vendredi13 et #6moisaprès : "Lorsque les premiers coups de feu ont retenti, j’ai eu le réflexe de partir vers le bar pour me faire rembourser la consigne. Je suis assez radin de nature, ça été donc mon premier réflexe. Pour demain,  je veux juste jouer au loto et ne pensez à rien d'autres. Je suis assez choqué par les propos islamophobes de certains qui récupèrent notre malheur pour être élu en 2017 ou ceux qui tentent de mettre des lois sécuritaires pour sauver une fin de mandat. C’est à cause de ce type de loi qu’on ne peut pas ME REMBOURSER CETTE PUTAIN DE CONSIGNE".

Le message global de ce futur vendredi 13 sera donc de laisser certaines victimes passer à autre chose si elles le souhaitent, ne pas se lancer dans une fausse empathie et penser, oui, surtout penser ce soir à vous amuser, sans oublier de se faire rembourser… CETTE PUTAIN DE CONSIGNE.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.