mercredi 16 décembre 2015

A partir de 2016, un collégien n’ayant plus d’argent pour le self recevra un coup de taser



"Au merde, t'es à moins 36 euros! Tu vas douiller mec!"
 "C’est la responsabilité des parents de payer le self. S’ils ne veulent pas que leurs enfants souffrent, ils n’auront qu’à donner leur chèque à temps". C'est ainsi que le Président du conseil départemental justifie son nouveau dispositif de passage au self. Celui-ci devient un peu plus contraignant qu’auparavant. Depuis déjà quelques années, le conseil départemental équipe les collèges de la Mayenne de systèmes biométriques facilitant le passage des élèves le midi. Dorénavant, celui-ci sera relié à un transformateur. "Il faut être pragmatique" insiste M.Richefou. Il est vrai que l’année dernière le conseil départemental a équipé l’ensemble des élèves du collège d’Andouillé de lunettes de soleil. Inutile de payer des volets atténuant la luminosité, de simples lunettes chez Afflelou suffisent selon le Président du CP.

Dès que le solde sera négatif, il recevra une tension équivalente à celle d’un taser.


Concrètement, comment cela se passera-t-il en janvier prochain? Chaque élève qui a enregistré sa main au compteur biométrique devra passer celle-ci pour manger au self. Lorsque qu’un adolescent n’aura plus que un repas sur son compte, il recevra une décharge de 12 volts. Elle sera doublée s’il ne lui reste plus d'argent. Enfin, dès que le solde sera négatif, l'élève recevra une tension équivalente à celle d’un taser.

Le collège-pilote, à l'origine de la trouvaille, sera l’établissement de Port-Brillet. Le gestionnaire fut contacté pour l’occasion. "C’est une excellente idée et je l’approuve totalement." s'exclame-t-il au téléphone. "On court trop après les chèques des élèves. On pourrait mettre en place un paiement automatique grâce à un RIB, mais c’est encore trop compliqué. Déjà que je dois gérer le papier A4 dans la photocopieuse et commander les trombones. En plus les gamins nous affirment tous les lundis que le chèque a été posté la semaine d’avant, qu’il doit y avoir un souci avec la poste. Ils nous prennent pour des boloss car la boîte destinées aux chèques est dans le collège à côté de mon bureau."


Le nouvel équipement nécessaire au collège
Plusieurs idées furent proposées par l’équipe pédagogique pour enrayer le fléau : placer du céleri rave à chaque entrée, supprimer la galette des rois en Janvier, dénoncer anonymement les parents d’élèves pour que ces derniers soient exclus du self par les gendarmes. Cela a déjà été réalisé en 2013 à Ustaritz (64), mais curieusement les parents d'élèves en gardèrent un mauvais souvenir. C'est l’idée de la décharge électrique qui fut alors retenue. "Celle-ci ne vient pas de moi" affirme le gestionnaire. "Elle m’a été soufflée par une professeure qui souhaite rester anonyme. C’est une personne particulièrement réservée, très humble et souffrant d’une timidité chronique. Elle ne souhaite communiquer que de manière écrite sans jamais noter son nom car elle déteste se mettre en avant. Une vraie représentante de la République".

D'autres idées ont été déposées  afin de remédier aux soucis de la Vie scolaire. Le conseiller municipal de Laval, Jean-Christophe Gruau (ex-F.N), proposa notamment que chaque élève en retard en cours (sans justificatif ndlr) regarde un épisode entier de "Plus belle la vie" dans une maison de retraite. Au bout de 3 retards injustifiés, ils devront rester pour écouter sa propre conférence.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.