mardi 17 novembre 2015

État d’urgence : Valls demande l'arrestation des joueurs de PlayStation 4


De dangereux puceaux.
     Suite à la déclaration de Jan Jambon, Ministre des affaires étrangères belges, concernant la Playstation 4 qui serait selon lui "plus difficile à surveiller que la messagerie WhatsAp". Manuel Valls a réagi fermement en indiquant ce matin que l’ensemble des joueurs de PlayStation 4 serait arrêté et mis en examen dans l’après-midi. Après un court procès devant un Jury équitable uniquement composé de joueurs de Monopoly et d’Échecs, ces derniers seront  tous placés dans des centres d’internement comme l’ont sagement conseillé Laurent Wauquiez et Eric Ciotti la semaine dernière. Enfin tout possesseur d’une Sega Mégadrive, d’une Super-Nintendo ou même d’une Atari 2600 recevra un bracelet électronique. Dès que les joueurs allumeront leur console, ils recevront une électrocution préventive 2500 KW. La police enverra également des SMS avec la mention « Game Over » en cas de récidive.

  « On entrainera les membres du RAID à Call of Duty »

L’action ne s’arrêtera pas là puisque les membres du RAID et du GIGN seront formés à Call of Duty afin de stopper l’avancée de DAESH sur les réseaux sociaux. Ils ont déjà l'habitude des Black Ops puisqu'ils se sont occupés de mater Nicolas Sarkozy par un coup de pied aux fesses latéral droit pendant son appropriation politique de ce week-end. Celui-ci aurait tenté de rentrer de force à l’Élisée en criant "C'est mon tour maintenant, c'est pas juste, c'est toujours toi qui t'occupent des trucs intéressants".

Une bombe artisanale
Cette mesure est "une avancée majeure" selon Bernard Cazeneuve, ministre français de l’Intérieur. "Les jeux vidéos seront notre nouvelle arme contre l’État islamique. Déjà nos unités s’entrainaient à envoyer des grenades de manière stratégique en jouant à Angry bird, ou à The Walking Dead pour gérer les entrées et sorties des lycées."

Plusieurs associations de défense des Droits de l’Homme, telle que Je-vis-déo, dénoncent cette mesure contraire aux libertés individuelles et à la présomption d’innocence. Manuel Walls rappelle néanmoins que le Tétris était un jeu issu de l’URSS et que c’est cette puissance qui a construit le mur de Berlin. "Je vous signale  que tous les moyens sont bons pour maintenir la sécurité" indique-t-il dans son communiqué." Quitte à oublier nous-même notre liberté  que les Terroristes ont voulu attaquer le vendredi 13 novembre dernier".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.