mardi 11 août 2015

Annulation de Björk : La Route du Rock propose une baffe générale au lieu d'un remboursement


L’annonce de l’annulation la semaine dernière de la Tournée de Björk a suscité l’émoi chez les fans de la Diva. C’est certainement le festival de La Route du Rock qui en fait le plus les frais dans la mesure où l’annulation a été déclarée une semaine avant le concert, celle-ci laissant bien trop peu de temps au programmateur de trouver un groupe qui puisse rivaliser avec la tête d’affiche. Les organisateurs proposèrent alors un remboursement partiel de 10 euros pour tout billet pris le samedi. Ce qui ne suffit pas à malheureusement à calmer les festivaliers. Il y a 7 jours, la raison invoquée par l'agent était "un conflit d’agenda", mais la réalité est tout autre puisque la Diva affirma récemment sur son compte Facebook que ses morceaux sont émotionnellement trop puissants pour qu’elle puisse les chanter de nouveau sur scène.

                                                   
Björk réclamant une glace en plein concert
Les organisateurs de la RDR ont donc changé radicalement de stratégie en proposant non plus un remboursement de 10 euros, mais un billet d’avion pour Reykjavík, la capitale islandaise. A leur arrivée, un taxi attendra les festivaliers et les dirigeront vers la demeure estivale de l’adolescente qui fêtera ses 50 ans en novembre. Ils pourront avoir un bref échange verbal avec elle lui demandant d’arrêter de trouver des excuses liées à sa rupture avec Matthew Barney, lui rappeler aussi que personne ne l’a obligée à écrire un album dessus (Vulnicura) relatant celle-ci. Enfin ils pourront flanquer une fessée sur la partie droite ou gauche du postérieur de la chanteuse. 


« Une p'tite baffe, et pis c’est tout »

La tétine-micro de Björk
Ceux qui avaient pris exprès leur place le samedi et qui avaient payé un billet SNCF Prem’s non remboursable pour arriver à St Malo auront même la possibilité de l’envoyer dans sa chambre sans manger. La direction annonce également qu’une formule Premium sera offerte à ceux qui achètent ses albums depuis 1993. Ils pourront la priver de dessert pendant un an. Un soulagement pour les festivaliers qui s’estimaient lésés et abandonnés par la Chanteuse. Julien, fan malouin, s’exprime sur ce dédommagement :  « Non mais, une p’tite baffe, et pis c’est tout. Rien de plus. Cela ne sert à rien d’être trop dur avec les enfants. Elle a vécu sa première rupture douloureuse. Moi même j’ai des enfants de 43 et 57 ans et je sais que cette période n’est pas facile pour eux. Il ne faut pas non plus être trop exigeant ». La direction et l’ensemble des programmateurs du monde espèrent néanmoins que cela suffira à faire mûrir la chanteuse qui semble connaître une puberté difficile selon les pédopsychiatres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.