dimanche 7 juin 2015

Nouveau scandale : la FIFA avoue avoir obligé Schumacher a frappé Battiston en 1982

Schumacher s'excusant de son geste, la larme à l’œil.
Tout le monde se souvient de ce coup de genou ce 8 juillet 1982. A l'occasion de la demi-finale de la Coupe du monde disputée à Séville au stade Sánchez Pizjuán. Harald Schumacher, gardien de but de la RFA percute à l'entrée de la surface de réparation, Patrick Battiston qui filait seul au but. Le choc est violent! Battiston s'écroule inconscient sur le terrain. Il est évacué sur une civière,  victime d'une importante commotion, et n'est remplacé qu'après seulement 8 minutes sur le terrain. Tout le monde s’étonne encore près de 33 ans après les faits du laxisme de l'arbitre. Le déroulé du match aurait pu en être autrement. Pourquoi celui-ci n’a-t-il rien dit ? Pourquoi Schumacher n’a-t-il subi aucune sanction ? 

La réponse est simple : la FIFA a payé le gardien de but "pour péter la gueule à Battiston". Rien à voir avec des causes footbalisstiques, ni même un soupçon de corruption ou de trucage de match. João Havelange, le Président de la FIFA de l'époque, prédécesseur de Sepp Blatter, ne pouvait plus supporter Patrick Battiston depuis que celui-ci avait séduit sa femme Fatima après un match amical entre le Brésil et la France en 1978. L’ancien Président, aujourd’hui âgé de 99 ans, avoue les faits. "Ce petit filho de**** , il lui a payé une coupette en plein meeting. Je les ai retrouvé en train de danser la Samba près du banc de touche du Parc des Princes. J’ai cru que j’allais les buter. J’ai pris sur moi, j'ai chialé 10 minutes, me suis mouché avec un billet de 500 francs qu’on venait de me glisser dans la poche 10 minutes auparavant, et j’ai préparé mon plan"
Battiston, convalescent, écrivant une lettre d'amour à Fatima



 "Au fond de moi, j’en avais gros sur la patate"

João Havelange aurait fait chanter Harald Schumacher. Ce dernier s’exprime non sans émotions : "Il m’a dit que si je ne faisais rien pendant le match, il ferait jouer ses relations pour envoyer toute ma famille en RDA au dessus du mur de Berlin via une catapulte. J’avais pas le choix. Vous savez ces mecs c’est la Mafia du Ballon rond. Tout le monde a cru que je restais insensible au sort du pauvre Patrick, mais au fond de moi, j’en avais gros sur la patate". 

Voilà qui met fin à trois décennies de polémique. Seul Michel Platini aurait été au courant de l’action malhonnête entrepris par le Président de la FIFA. Il se serait tu contre une promesse de victoire deux ans plus tard durant l’Euro 84. «Lui, ça été un gros boulet, faille de ma stratégie" déclare João Havelange. "Quand il tenait la main de Battiston ce 8 juillet 1982, celui-ci lui aurait soufflé quelques mots sur lui et ma femme. Le Michel il est devenu de plus en plus gourmand, même après la victoire de l’Euro à Séville. J’ai demandé à Sepp de lui filer la présidence de l’UEFA, sinon ça allait me revenir dans la tronche ». Contacté par la Rédaction du Ouest-Franc, Platini affirme ne pas être au courant du moindre arrangement avec la FIFA. Il prétexta un double appel avec les Qataris pour organiser la prochaine coupe d’Europe 2024 dans leur pays. "Désolé j’ai autre chose à faire que de répondre à ces accusations non fondées. Je suis en train de corrompre les plus grands géographes pour prouver que le Qatar se trouve sur le plateau continental de l’Europe, alors c’est bon j’ai assez de boulot comme ça".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.