mardi 8 juillet 2014

Le chat noir




8 juillet 1982, ce match, ce putain match qu’il fallait pas perdre, Battiston dans le coma (ça sonne un peu baston non ?) contre Schumacher le dopé, ne pas confondre avec notre grand champion de Ski hors-piste qui a perdu son combat entre sa GoPro et un arbre.

J’aurai voulu arriver un autre jour, mais je ne sais pas, l’envie de voir le match au delà du son de la télé Grundig. Je me force, je pousse, fait péter la poche d’eau en dessous de moi. Je sors la tête (3/4 heure rien que pour le nez), on menait pourtant 2-0... Le lendemain, crevé et plein de placenta, j’apprends qu’on a perdu aux pénaux. J’ai pas 10 secondes que je suis déjà dans un monde de merde. Et encore, j’évoque même pas la guerre au Liban.

Oui je suis né pendant la demi-finale France-RFA. Ce match maudit il y a de çà bientôt 32 ans. Et histoire de bien vous pourrir le truc c’était mon anniversaire l’année du coup de boule de Zidane en 2006.

Suis-je un Chat noir pour autant ? Était-ce une raison suffisante pour m’enfermer ce 8 juillet 1998 dans la cave avec pour seule consolation un strukli (pâtisserie croate) avec 16 bougies dessus.

N’ai je pas purgé ma peine en pratiquant le foot pendant 7 longues années à l’association sportive de mon père ? Me pellant sur un terrain sans radiateur ? Alors pitié, cette année si on est en demi-finale, laissez- moi regarder le match avec une bonne pinte dans les mains. Et si on perd, promis, j’accepte l’ordalie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.